Cupcakes Hendayais - Design moi d'où tu viens !

Cupcakes Hendayais

Safir Mebani est quelqu'un qui fait du bien au milieu du Cake Design français. Il est fédérateur, disponible, ouvert ; il est à l'origine de la communauté Facebook Les Cake Designers, (la bagatelle de 60K membres, tout de même !), il est derrière l'idée des Cez'Arts du Cake Design, il se fait maintenant même agent de voyage afin de tous nous acheminer vers les salons professionnels !


Il y a quelques mois, il nous a proposé une collaboration entre Cake Designers Français.

Une collaboration ?! Kesako ?! OK, OK, j'explique... 

Une collaboration consiste à fédérer un groupe de Cake Designers autour d'un thème commun ; chacun travaille ensuite dans sa petite cuisine et interprète ce thème sous forme de gâteaux, Cupcakes, biscuits, modelages, etc... le tout dans le plus grand des secrets. Ces créations sont ensuite toutes révélées au grand public le même jour à la même heure.
L'intérêt ? Faire connaître son travail, connaître celui des autres, montrer à la communauté de quoi on est capable et surtout... se faire plaisir !


Et il se trouve que Safir nous a fait à tous grand plaisir en nous dégotant une fantastique collaboration appelée "Design moi d'où tu viens !"



Le nom de cette collaboration parle de lui-même : il s'agit, à travers une création originale, de révéler à la communauté des Cake Designers français d'où nous venons. Et nous n'avions que l'embarras du choix : un pays, une ville, un village, un quartier, une rue, un monument, un symbole, un souvenir, etc.


Cette collaboration est pour moi l'occasion rêvée de rendre justice à ma ville. Hendaye a en effet plutôt mauvaise presse dans la région... ce que je ne m’explique pas du tout.

On parle souvent d'Hendaye comme d'une ville dortoir.
Je pense pour ma part que c'est une ville à taille humaine. Une ville où il fait mieux vivre qu'à Irún, sa grande voisine espagnole (ce qui explique notamment que 30 % de notre population est espagnole). C’est une ville tranquille, où l’on se sent en sécurité, où les enfants peuvent encore rentrer seuls de l’école, où l’on peut se balader le soir, où les voisins se connaissent et s’entraident…

D’autres parlent d’Hendaye comme d’une ville terminus… de la ligne TGV venant de Paris et Bordeaux au nord et de la ligne EUSKOTREN venant de Bilbao et de San-Sebastián au sud.
Je pense au contraire qu’Hendaye est un HUB, une connexion entre deux pays, deux cultures. Hendaye est une ville métissée, franco-espagnole, et profondément basque dans l’âme. À Hendaye, tout le monde parle espagnol, ou tout au moins un baragouin de survie. Nous avons même notre propre patois ! À Hendaye, on prend sa coche pour aller boire un cort’ ou une cañe à la playa avant de prendre le topo pour aller faire la fiesta à Sansé !

Hendaye vue du ciel. Source : Etor - Entziklopedia enblematikoa
Hendaye vue du ciel. Source : Etor - Entziklopedia enblematikoa

On reproche aussi à Hendaye de ne pas avoir de patrimoine civil.
C’est un fait : rares sont à Hendaye les édifices de plus de 150 ans... En 1793, alors que nos armées étaient mobilisées à ramener le calme dans la capitale, Hendaye fut en effet presque intégralement rasée, ses archives détruites et ses habitants tués ou chassés par ses voisins d’Hondarribia. De très longues années furent nécessaires à la reconstruction.
Mais Hendaye n’a pas du tout à rougir de son patrimoine civil ! Hendaye compte nombre de bijoux d’architecture néo-mauresque, comme son magnifique Casino en front de mer ou sa Villa Mauresque blottie dans la baie de Txingudy, et d’architecture néo-basque, comme l’imposant Hôtel Eskualduna ou les nombreuses villas d’Edmond Durandeau en bord de plage. Eugène Viollet-le-Duc a aussi laissé sa patte à Hendaye en construisant pour Antoine d’Abbadie le fantastique Château d’Abbadia !

D'autres encore prétendent qu'Hendaye est une ville ennuyeuse.
Que nenni ! Lovée entre mer et montagne, Hendaye offre un fantastique patrimoine environnemental ! Notre plage de sable fin de trois kilomètres se situe d’ailleurs, depuis trois années consécutives, dans le Top 10 des plages françaises de Trip Advisor. Hendaye est une invitation à prendre l’air et à faire du sport : surf, kayak, nautisme, pêche, randonnée, vélo, roller, etc. etc. les options ne manquent pas !
Et si Hendaye n’est pas aussi palpitante qu’une grande ville, la vie Hendayaise est ponctuée de nombreuses fêtes populaires, surtout l’été. Et si cela ne vous suffit pas… Il vous suffit de passer la frontière pour profiter de la trépidante vie nocturne espagnole !

Alors… Est-ce que je vous ai convaincus ?!

Cupcakes Hendayais
Pourquoi mentir ? Là, je suis hyper fier de mes Cupcakes et je fais mon malin ! Na !

Pour matérialiser Hendaye, j’ai créé une série de six Cupcakes que j’ai voulus représentatifs du patrimoine civil, environnemental et culturel de ma ville. J’avais une foule d’idées… mais il a fallu trancher !

Monument, site, festivité, etc… Vous trouverez donc sous ces lignes les aspects du quotidien Hendayais que j’ai sélectionnés. Ceux qui connaissent un peu mon travail le savent : je déteste les modelages sérieux et j’ai tendance à tout transformer en personnages style bande-dessinée… Mes Cupcakes Hendayais ne font pas exception !
Je suis donc fier de vous présenter mon bestiaire Hendayais ; j’ai bien évidemment baptisé chacun de mes animaux avec de jolis prénoms… basques, bien sûr !

Les observateurs auront aussi remarqué que j’ai spécialement créé pour l’occasion des Cupcakes wrappers représentant les principaux paysages Hendayais ; je les ai rendus disponibles au téléchargement gratuitement ici. Je conseille l’impression sur du papier dessin à grain 240 g/m² pour obtenir un rendu aquarelle ; je conseille aussi l’utilisation de ciseaux à cranter fantaisie pour découper le bord supérieur.





LES ARMOIRIES D'HENDAYE : Maialen, la Baleine

Cupcakes Hendayais : Maialen, la Baleine ou les Armoiries d'Hendaye

Non : la baleine ne fait pas partie de la faune autochtone hendayaise.

Certes, nous avons déjà reçu la visite de ce cétacé, comme cet automne 2014 où une baleine à bosse nous a offert une magnifique "danse". Mais cela reste un événement très très exceptionnel.

Cupcakes Hendayais : Maialen, la Baleine ou les Armoiries d'HendayeEt pourtant, s'il est un animal symbole d'Hendaye, c'est bien la baleine !

Pourquoi ? Parce que les Basques en général et les Hendayais en particulier ont une longue tradition de marins-pêcheurs et se sont longtemps adonnés à la chasse à la baleine. À titre tout à fait anecdotique, on chuchote même que les Basques poursuivaient le cétacé aux large des côtes des Amériques bien avant que M. Colomb n'y pose un pied !

C'est donc la baleine qui, indirectement, a fait la fortune et la gloire de la cité ; il n'est donc pas surprenant qu'elle orne nos armoiries, surmontée de trois harpons. La couronne, quant à elle, est un signe de reconnaissance à Louis XIV qui a érigé Hendaye en commune indépendante (elle n'était jusque là qu'un quartier de la ville d'Urrugne).

Je n'ai pas grand chose à ajouter pour parler de mon modelage de la Baleine Maialen, si ce n'est que j'ai choisi de la coiffer de la couronne de Louis XIV et d'en faire la reine d'Hendaye. Par contre, j'ai totalement exclus les harpons de ma création : la chasse à la baleine et autres cétacés, pour l'assiette ou, pire, pour le plaisir (n'est-ce pas, Îles Féroé ?) sont une barbarie encore d'actualité que je ne cautionne absolument pas !

Octobre 2014 : baleine à bosse à Hendaye. Source : @mugarteburu sur Twitter
Octobre 2014 : baleine à bosse à Hendaye.
Source : @mugarteburu sur Twitter
Armoiries d'Hendaye. Source : Wikimedia Commons
Armoiries d'Hendaye.
Source : Ville d'Hendaye
Chasse à la baleine. Gravure du XVIIIème siècle. Source : inconnue
Chasse à la baleine. Gravure du XVIIIème siècle.
Source : inconnue

LA FÊTE DU CHIPIRON : Oskar, le Calmar

Cupcakes Hendayais : Oskar, le Calmar ou la Fête du Chipiron

S'il est un événement que j’affectionne à Hendaye, c'est bien le Fête du Chipiron !

Chaque année, le soir du 13 juillet, sur fond de musique de Bandas, les Hendayais dégustent le Chipiron (petit calmar) à toutes les sauces. C'est d'ailleurs une fête qui me rappelle beaucoup mon papa qui préparait d'excellents Chipirons à l'encre !

Cupcakes Hendayais : Oskar, le Calmar ou la Fête du ChipironLe cadre est idéal : en seconde ligne de plage, au pied de deux de nos plus emblématiques édifices -l'ancien Casino de style néo-mauresque et l'ancien hôtel Eskualduna de style néo-basque, les rues sont flanquées de grandes tables en bois et des cuisines de fortune des associations Hendayaises. Une véritable fête populaire !

Pour incarner cet événement, j'ai créé le chef Oskar le calmar. Bien installé sur sa nappe de linge basque, il dirige son équipe de commis de cuisine d'un tentacule de maître... Mais... A-t-il bien réalisé que c'est lui qui est au menu de ce soir ?!

D'un point de vue inspiration... Pourquoi réinventer quelque chose qui fonctionne ? Année après année, les affiches officielles de la Fête de Chipiron représentent invariablement un Chipiron bien sympathique prêt à passer à table. C'est aussi ce que j'ai choisi de représenter. J'ai aussi choisi de mettre en lumière le travail de nos artisans tisserands qui créent, en Pays Basque, un linge de table de haute qualité, ici aux couleurs basques (non, messieurs-dames, mon Oskar n'est pas un chef italien !) mais disponible en bien d'autres tonalités.

La Fête du Chipiron bat son plein. Source : @Gaelle_E_H sur Twitter
La Fête du Chipiron bat son plein.
Source : @Gaelle_E_H sur Twitter
Mascotte officielle de la Fête du Chipiron. Source : Hendaye Tourisme
Mascotte officielle de la Fête du Chipiron.
Source : Hendaye Tourisme
Linge Basque. Source : Lartigue 1910©
Linge Basque aux couleurs... basques !
Source : Lartigue 1910©

LA FÊTE BASQUE : Antton, le Mouton

Cupcakes Hendayais : Antton, le Mouton ou la Fête Basque

Autre temps fort de la vie Hendayaise : la Fête Basque.

C'est LA fête que les Hendayais attendent avec impatience toute l'année durant. Le coup d'envoi a en général lieu le second vendredi du mois août ; la fête bat ensuite son plein pendant trois jours.

Cupcakes Hendayais : Antton, le Mouton ou la Fête Basque
Trois jours où les Hendayais, vêtus de leurs plus beaux costumes traditionnels, dansent et chantent leur fierté d'être Basques. Le clou de cet événement, c'est la cavalcade, un long défilé reliant le centre-ville à la plage.


C'est un choix tout à fait personnel - que certains trouveront peut-être discutable : pour incarner la Fête Basque, j'ai modelé Antton, un manech tête noire, notre mouton local, costumé en joaldun. C'est vrai : le joaldun est avant tout un personnage typique des inauteriak (carnavals Basques).

C'est cependant aussi toujours un "troupeau" de joaldunak qui ouvre le défilé de la Fête Basque. Vêtus de peaux de moutons et de couleurs chatoyantes ils déambulent lourdement en faisant résonner leurs énooOormes cloches dans toute la ville.

Enfant, les joaldunak me terrorisaient et me fascinaient à la fois ; à chaque son de cloche, j'avais l'impression que mon cœur allait sortir de ma poitrine !

Joaldunak défilant à Hendaye. Source : Mes Vacances à Hendaye
Joaldunak défilant à Hendaye.
Source : Mes Vacances à Hendaye
Cavalcade. Source : inconnue
Cavalcade.
Source : inconnue
Manech Tête Noire. Source : Ossau-Iraty
Manech Tête Noire.
Source : Ossau-Iraty

LA RHUNE : Eneko, le Pottok

Cupcakes Hendayais : Eneko, le Pottok ou La Rhune

Non : le massif de La Rhune (ou Larrun en basque) ne se situe pas à Hendaye.

Cupcakes Hendayais : Eneko, le Pottok ou La RhuneCependant, du haut de ses 905 m, il domine la région et est visible d'à peu près partout à Hendaye. La Rhune fait donc naturellement partie de toute carte postale Hendayaise qui se respecte !


Et pour incarner La Rhune, j'ai évidemment modelé un pottok, une race de poney sauvage endémique des Pyrénées basques. C'est une rencontre que l'on fait immanquablement lorsqu'on gravit le sommet.

Son origine est très ancienne, remontant probablement au Paléolithique. Le pottok ressemble en effet comme deux gouttes d'eau aux équidés représentés sur les peintures rupestres de la région. C'est pour cela que mon Eneko est déguisé en cheval des cavernes !

Mon ami Pedro le surnomme même "cheval-dinosaure" ; nous n'en sommes pas à ce point, mais je trouve ce petit nom très drôle !

Pottok sur le flanc de La Rhune. Source : @lecreusois sur Pixabay
Pottok sur le flanc de La Rhune.
Source : @lecreusois sur Pixabay


La Rhune dans le paysage Hendayais. Source : ©TuVeMaFoTo.COM
La Rhune dans le paysage Hendayais.
Source : ©TuVeMaFoTo.COM


Peintures rupestres représentant des Pottokak. Auteur :  Xabier Eskisabel
Peintures rupestres représentant des Pottokak.
Auteur :  Xabier Eskisabel

LE CHÂTEAU D'ABBADIA : Matxin, le Singe

Cupcakes Hendayais : Matxin, le Singe ou le Château d'Abbadia

Il est un site à Hendaye qui dépasse l'imagination.
C'est le Domaine d'Abbadia, un lieu enchanteur, perché sur les falaises abruptes d'Hendaye et dominant nos célèbres Deux Jumeaux.

Cupcakes Hendayais : Matxin, le Singe ou le Château d'Abbadia
Au milieu de sa lande se dresse une non moins magique demeure, le Château d'Abbadia, construit entre 1864 et 1884 par Viollet-Le-Duc pour Antoine d'Abbadie, ethnologue, linguiste, géographe, astronome, explorateur, physicien, etc, etc. etc. Bref, un ahurissant homme de sciences et de lettres !

À sa mort, Antoine d'Abbadie lègue son château et son domaine à l’Académie des Sciences en l'engageant en échange à poursuivre ses travaux scientifiques.


Un lieu incroyable à visiter, sans aucun doute. Moi, ce que j'aime le plus au Château d'Abbadia, c'est le bestiaire incroyable qui orne ses murs : crocodiles, serpents, éléphants, coquillages, chiens, grenouilles, escargots, chats, etc, etc.

Une des statues de la façade ouest a d'ailleurs toujours particulièrement retenu mon attention :  un singe, l’œil dans un télescope et la tête dans les étoiles, témoignage de la fascination d'Antoine d'Abaddie pour l'astronomie. C'est donc un petit singe astronome de pierre que j'ai modelé et que j'ai baptisé Matxin !

Les Deux Jumeaux. Source : inconnue
Les Deux Jumeaux.
Source : inconnue
Le Château d'Abbadia. Source : Daniel Steinmetz
Le Château d'Abbadia.
Source : Daniel Steinmetz
Le Singe Astronome du Château. Source : www.astrosurf.com
Le Singe Astronome du Château.
Source : www.astrosurf.com



LES SARDINADES DU PORT DE KANETA : Jokin & Kattalin, les Sardines

Cupcakes Hendayais : Jokin & Kattalin, les Sardines ou les Sardinades du Port de Kaneta

L’été, les occasions de se retrouver entre Hendayais (et non Hendayais) ne manquent pas.
Je confesse n’avoir jamais participé aux Sardinades des bénévoles de l’Association des Riverains du Port de Kaneta… pour la simple et bonne raison… que je déteste les sardines… Oui, je sais, honte à moi…

Cupcakes Hendayais : Jokin & Kattalin, les Sardines ou les Sardinades du Port de Kaneta
À mon grand dam, car le cadre de ces Sardinades est absolument somptueux, trop peu connu et mal exploité (aucun commerce, café, bar ou restaurant hormis un food truck à la présence trop irrégulière à mon goût) : le Port de Kaneta.

C’est en effet face à la baie de Txingundi, avec une vue imprenable sur le Jaizkibel et la petite ville fortifiée d’Hondarribia, au pied de notre magnifique Villa Mauresque, au coucher du soleil que les « sardinovores » peuvent se remplir joyeusement la pense.
Que rêver de plus ?

À bon entendeur : je guette le jour où le plat ne sera pas unique pour pouvoir me joindre à la fête !…

Pour représenter les Sardinades du Port de Kaneta, je n'ai pas été cherché bien loin et j'ai créé Jokin et Kattalin les Sardines !

Elles me font tout de même un peu de peine, mes petites sardines : contrairement à Oskar le Calmar, elles ont, elles, bien compris qu'elles étaient au menu de ce soir puisqu'elles sont déjà sur le grill ! Snif, snif... :-(

Villa Mauresque et Hendaye en second plan. Source : inconnue
Villa Mauresque et Hendaye en second plan.
Source : inconnue.
Sardinade sur le Port de Kaneta. Source : hendaye-jac2
Sardinade sur le Port de Kaneta.
Source : hendaye-jac2
Sardinade sur le Port de Kaneta. Source : hendaye-jac2
Jokin, Kattalin et leurs amis.
Source : hendaye-jac2



Et avant de se quitter...

Je vous invite à retrouver en cliquant ici toutes les créations de la collaboration "Design moi d'où tu viens !"
Je vous propose sous ces lignes quelques unes des propositions que j'ai préférées (une sélection totalement subjective et qui n'engage que moi !) :

L'Âme du Venezuela - Pedro León - Lion's Cakes
L'Âme du Venezuela - Pedro León

Algérie & Thaïlande - Patama Bourras - Crazy in Cake
Algérie & Thaïlande - Patama Bourras

Madagascar - Prisca Razakandrainy - Prisca Delices Xiaou
Madagascar - Prisca Razakandrainy
Pays-Bas - Les Délices de Sabinette
Pays-Bas - Les Délices de Sabinette

5 commentaires

  1. Merci Sébastien pour ton article et ta magnifique intro !
    Je suis content de t'avoir dans les participants ! Tes cupcakes sont (comme toujours) incroyable, mais l'histoire et les légendes le sont encore plus !
    Quand je me souviens de notre rencontre par hasard, je suis content d'avoir était au bon endroit au bon moment :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Safir ! Je rougis ! Content de te connaître aussi ! Bonne continuation !

      Supprimer
  2. Magnifiques réalisations, bravo... quel travail ! Fan absolue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ça tombe bien, je suis aussi fan de ton travail ! Si ça c'est pas de la réciprocité ! ;-)

      Supprimer
  3. quelles merveilles, je reste muette devant ces sublimes choses gourmandes

    RépondreSupprimer

Tu as aimé ? Dis le moi ! Tu n'as pas aimé ? Explique moi pourquoi !