Et si on allait à… Amsterdam ?!

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Fokke Simonszstraat

Peut-être qu'une poignée d'entre-vous s'en souviennent... Mon tout premier article de blog vous vantait une bonne adresse : une fantastique bakery* à Madrid qui m'avait fait goûter mes tout premiers cupcakes.
Je n'ai malheureusement pas vraiment continué à exploiter cet aspect de mon blog... C'était peut-être un peu dommage, alors je publie cet article pour reprendre un peu la température et voir si vous aimez...

Ceux qui me connaissent le savent : des vacances non « voyagées » ne sont pas de vraies vacances. Et lorsque je voyage, en particulier lorsque je découvre une grande ville, mon cerveau, presque malgré moi, classifie toujours l’endroit selon une échelle très personnelle.
Tout en haut de cette échelle, il y a les « endroits où je vivrai volontiers ». Amsterdam est un de ces endroits. Une ville animée, jeune, cosmopolite, culturelle, verte où l’on circule volontiers à vélo. J’y passe une fois par an depuis 5 ans et j’ai donc décidé de partager avec vous quelques-unes de mes meilleures trouvailles.


* la bakery en question n'existe plus et l'article a été retiré de mon blog.


Et si on allait à… Amsterdam ?! - Les canaux d'Amsterdam

Trouver un hébergement abordable

L’hébergement ne manque pas à Amsterdam ; vous trouverez des auberges de backpackers à peu près à tous les coins de rues… mais beaucoup affichent une propreté douteuse… Pas de panique, voici deux solutions pour dormir correctement à Amsterdam sans pour autant casser votre tirelire.

J’ai d’abord testé pour vous le concept EasyHotel. Sur le principe de la compagnie aérienne homonyme, vous réservez une chambre simple, pas chère mais propre et confortable et le reste est en option, moyennant supplément : TV, Wifi, ménage, etc. Trois adresses à votre disposition, la première dans la charmante ville de Zaandam au nord d’Amsterdam, la seconde au sud, aux portes du stade Johan Cruijff ArenA et la dernière dans l’agréable quartier De Pijp, la meilleure option à mon goût puisque toute la zone touristique vous est accessible à pied. Renseignements et réservations sur EasyHotel.

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Easy Hotel
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Easy Hotel

J’ai ensuite dégoté pour vous les fantastiques auberges de jeunesse de la chaîne Stayokay où vous trouverez tous les avantages de ce genre d’hébergement (tarifs abordables, zones communes spacieuses et confortables, longue liste de services et commodités, etc.) sans les inconvénients, puisque vous pouvez y réserver une grande chambre rien que pour vous ! 3 adresses à Amsterdam, mais ma préférée reste le Stayokay Amsterdam Oost, une ancienne école extrêmement bien desservie. Renseignements et réservations sur Stayokay.

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Stayokay
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Stayokay

Le plein de souvenirs et de gourmandises au marché

Vous le trouverez dans tous les guides et sur toutes les cartes touristiques : le Bloemenmarkt est un passage obligé puisque c’est l'unique marché aux fleurs flottant au monde. Je visite régulièrement Amsterdam, mais je trouve toujours un moment pour venir admirer ses magnifiques tulipes et acheter quelques bulbes-souvenirs pour ma famille et mes amis. Tous les jours, de 9h à 17h30 (sauf le dimanche, à partir de 11h) ; trams 1, 2 ou 5 arrêt Koningsplein ou tram 24 arrêt Muntplein.

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Bloemenmarkt
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Bloemenmarkt

Mais mon marché préféré, c’est l’Albert Cuypmarkt. Plus au sud, moins touristique, c’est là que vous trouverez des souvenirs à bon prix et découvrirez toutes les spécialités néerlandaises : du gouda dans tous ses états – au cumin, au pesto, aux graines de moutarde ou encore au wasabi, de délicieuses stroopwafels – gaufres fourrées au sirop de caramel, des smoothies aux fruits et aux légumes frais ou encore des poffertjes – sorte de petits pancakes saupoudrés de sucre glace et accompagnés de beurre. De 9h à 17h, du lundi au samedi ; trams 4, 16, 24 et 25 arrêt Albert Cuymarkt.

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Albert Cuypmarkt
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Albert Cuypmarkt
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Albert Cuypmarkt
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Albert Cuypmarkt

Ville cosmopolite, gourmandises de tous bords

S’il est une ville cosmopolite, c’est bien Amsterdam ! L’occasion rêvée de me remémorer certains de mes plus beaux voyages.

Première escale, Taïwan. Au YoYo! Fresh Tea Bar, vous pourrez vous délécter d’un véritable Bubble Tea. Il s’agit d’un mélange de lait et de thé noir, chaud ou froid, dans lequel baignent de grosses perles de tapioca que l’on aspire à l’aide d’une paille de gros diamètre. YoYo! est aussi une très jolie boutique regorgeant de gadgets adorables. Elle vous attend dans le quartier asiatique, au coeur du Red Light district, au 98 Zeedijk.

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Yo Yo ! Fresh Tea Bar
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Yo Yo ! Fresh Tea Bar

Deuxième escale, les États-Unis. Rendez-vous De Drie Graefjes une fantastique bakery américaine. Je salive au simple souvenir de leur Hummingbird, un gâteau aux épices, bourré d’ananas, de banane, de noix de pécans et recouvert d’un délicieux glaçage au cream cheese. Cette bakery propose également une large sélection de pâtisseries américaines (cupcakes, carrot cake, red velvet, rainbow cake, mud cake, etc.). De Drie Graefjes se trouve à 2 minutes à pied au nord de Muntplein, au 130 Rokin.

Et si on allait à… Amsterdam ?! - De Drie Graefjes
Et si on allait à… Amsterdam ?! - De Drie Graefjes
Et si on allait à… Amsterdam ?! - De Drie Graefjes
Et si on allait à… Amsterdam ?! - De Drie Graefjes


Et si on allait à… Amsterdam ?! - Museumplein

Mon secret le mieux gardé...

… jusqu’à ce jour est un petit restaurant italien, oui, italien : le Pasta Pasta. Attention ! Il en existe deux, le premier bien au centre, trop touristique à mon sens et très moyen sur de multiples aspects et le second au 67 Ferdinand Bolstraat (trams 4, 16, 24 et 25 arrêt Albert Cuymarkt), un peu plus au sud, the place to be. Pourquoi une telle recommandation ? Parce que ce sont les meilleures pâtes que j’ai jamais dégustées. Elles sont 100% maison : elles sortent sous vos yeux de la machine à pâte et sont cuisinées juste à côté, toujours devant vous, par un personnel absolument A-DO-RABLE ! Et pour les plus gourmands, le tiramisu est à tomber ! Cerise sur le gâteau, le prix : vous vous remplirez la panse pour à peine 15 à 20€. Mamma mia !

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Pasta Pasta
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Pasta Pasta
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Pasta Pasta
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Pasta Pasta

Un chocolat 100% sans esclavage

Lorsqu’on pense chocolat, on pense tout de suite à la Suisse, à la Belgique… mais pas forcément aux Pays-Bas. Et pourtant, le port d’Amsterdam voit passer un tiers de la production mondiale de cacao, ce qui en fait le principal fournisseur des producteurs européens et américains de chocolat.

Et c’est ici qu’est né Tony’s Chocolonely, le premier « chocolat 100 % sans esclavage ».

Oui, vous avez bien lu : « sans esclavage ». Eh non, le délicieux chocolat dont vous vous délectez ne sort pas d’une chocolaterie à la Willy Wonka… À l’heure où j’écris, des esclaves travaillent dans les plantations de cacao d’Afrique de l’ouest et nombre d’entre eux sont des enfants. Dans l’indifférence générale…. ou presque… Teun Van de Keuken, journaliste et grand amateur de chocolat, a longtemps enquêté sur la filière du cacao. Un jour, il décide qu’être consommateur, c’est être complice. Il ira jusqu’à se traduire lui-même en justice !


Une grande réussite, donc, que ce chocolat véritablement équitable et véritablement délicieux. Pretzel/toffee, pécan/coco, caramel/sel de mer, etc. Un souvenir alliant gourmandise et éthique que vous pourrez acquérir dans la boutique Tony’s Chocolonely (Oudebrugsteeg 15, 1012 JN Amsterdam), dans les boutiques duty free de l’aéroport de Shipol ou par correspondance sur Tony’s Chocolonely.

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Tony’s Chocolonely

Pédaler pour éliminer tout ça !

Une fantastique expérience pour découvrir Amsterdam comme les amsterdamois ! Entre autres balades très sympas, Mike’s Bike Tours vous propose une rando cycliste fantastique au cœur de la campagne alentour. Vous quitterez la ville, longerez le fleuve Amstel, explorerez les polders, admirerez de véritables moulins et, clou de la visite, découvrirez une ferme produisant artisanalement sabots et gouda. Une ballade accessible à tous : le rythme est tranquille et on ne circule que sur du plat. Informations et réservations : Mike’s Bike Tours.

Et si on allait à… Amsterdam ?! - Mike’s Bike Tours
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Mike’s Bike Tours
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Mike’s Bike Tours
Et si on allait à… Amsterdam ?! - Mike’s Bike Tours




Et si on allait à… Amsterdam ?! - Les canaux d'Amsterdam


Aucun commentaire

Tu as aimé ? Dis le moi ! Tu n'as pas aimé ? Explique moi pourquoi !